La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La peine de mort dans le monde

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Boisdejustice
Monsieur de Paris
Boisdejustice

Nombre de messages : 1453
Age : 61
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: La peine de mort dans le monde   Ven 1 Mar 2013 - 6:34

A mon avis les deux executions Americaines (Chambre a gaz et chaise electrique) sont des reconstitutions pas tres convainquantes.
Elles ne semblent pas tres reelles.
D'autre part filmer une execution est un crime tres serieux aux USA donc un tel film devrait etre pris en cachette. Dans les deux cas il semble que le cameraman ne se dissimule pas et on lui donne meme un champ de vision sans obstructions. C'est un peu trop "mis-en-scene" pour un film pris sur le vif.


Dernière édition par Boisdejustice le Ven 1 Mar 2013 - 6:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
Boisdejustice
Monsieur de Paris
Boisdejustice

Nombre de messages : 1453
Age : 61
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: La peine de mort dans le monde   Ven 1 Mar 2013 - 6:53

Je viens de verifier les informations sur "Faces of Death". 90% du film sont des truquages. Le gars electrocute, De Silva, n'existe pas. Toute la sequence de sparadrap sur les yeux c'est une invention puisque les yeux ne sont pas particulierement vulnerables pendant une electrocution. Ci-dessous une image authentique du tueur en serie, Ted Bundy apres son execution en 1989 dans la chaise electrique de Floride. Ses yeux sont mi-clos mais ils n'ont brules ou exploses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boisdejustice.com
Adelayde
Admin
Admin
Adelayde

Nombre de messages : 5716
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: La peine de mort dans le monde   Ven 1 Mar 2013 - 12:04


Avis partagé, Boisdejustice. La photo de Ted Bundy après son exécution sur la chaise électrique montre un beau visage aux yeux non seulement intacts mais étonnamment "vivants".



Cf. " Tueurs et tueuses en série - Serial killers", message du 15 février 2013

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
(Note du forum:Adelayde, notre administratrice, est décédée le 1er mars 2018 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: La peine de mort dans le monde en 2012   Jeu 11 Avr 2013 - 8:05

Bonjour à tous,

Suite au rapport annuel d'Amnesty International voici un article de Euronew concernant la situation mondiale 2012 de la peine de mort.

Bonne lecture,

http://fr.euronews.com/2013/04/10/web-peine-de-mort-dans-le-monde-amnesty-international-dresse-le-bilan-/

Revenir en haut Aller en bas
Adelayde
Admin
Admin
Adelayde

Nombre de messages : 5716
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: l'Inde et le Japon ont repris les exécutions   Jeu 11 Avr 2013 - 10:45

Peine de mort - l'Inde et le Japon ont repris les exécutions

Alors qu'un nouveau condamné a été tué mardi au Texas, le rapport annuel d'Amnesty International s'inquiète du recul de pays qui avaient cessé les exécutions. Les explications d'Anne Denis, responsable de la commission sur la peine de mort.
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/peine-de-mort-l-inde-et-le-japon-ont-repris-les-executions_1238844.html

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
(Note du forum:Adelayde, notre administratrice, est décédée le 1er mars 2018 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La peine de mort dans le monde   Ven 12 Avr 2013 - 16:04

Bonjour à tous,

Un dossier sur la peine de monde dans Courrier International.

Bonne lecture,

http://www.courrierinternational.com/dossier/2013/04/11/la-peine-de-mort-en-recul
Revenir en haut Aller en bas
Adelayde
Admin
Admin
Adelayde

Nombre de messages : 5716
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Cinq "crimes" qui peuvent conduire à l'échafaud   Mar 16 Avr 2013 - 13:49


Peine de mort - Cinq "crimes" qui peuvent conduire à l'échafaud

Cet excellent article m’a été communiqué par Archange :


http://www.amnesty.org/fr/news/five-crimes-can-get-you-killed-2013-04-15

A noter : La Chine et l’Iran ne badinent pas avec la corruption, les détournements de fonds en tous genres... (§ 3, La criminalité en col blanc) :
"En avril 2012, la Cour populaire suprême chinoise a ordonné la tenue d'un nouveau procès dans l'affaire très médiatisée de la femme d'affaire Wu Ying, dont la condamnation à mort pour « levée frauduleuse de fonds » – une infraction toujours passible de la peine – avait été confirmée en janvier 2012.
En Iran, quatre hommes ont été condamnés à la peine capitale en 2012 après avoir été reconnus coupable de corruption et de « déstabilisation du système économique du pays » pour leur rôle dans une fraude bancaire de grande ampleur."

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
(Note du forum:Adelayde, notre administratrice, est décédée le 1er mars 2018 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La peine de mort dans le monde   Mer 8 Mai 2013 - 21:55

l'abolition de la peine de mort.

Un dossier sur l'excellent site de la Documentation française.

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/d000141-l-abolition-de-la-peine-de-mort-en-france/introduction
Revenir en haut Aller en bas
pier
Monsieur de Paris
pier

Nombre de messages : 627
Age : 36
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: La peine de mort dans le monde   Lun 19 Mai 2014 - 18:00

La Pologne ratifie le "Deuxième protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits civils et politiques, visant à abolir la peine de mort".

Elle devient ainsi le quatre-vingt-unième Etat partie à ce traité dont l'entrée en vigueur sera le 25 juillet 2014 en Pologne. La Pologne avait signé ce protocole le 21 mars 2000.

Ci joint "Deuxième protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits civils et politiques, visant à abolir la peine de mort".

http://www.peinedemort.org/document.php?choix=4785
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pier
Monsieur de Paris
pier

Nombre de messages : 627
Age : 36
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: La peine de mort dans le monde   Mer 21 Mai 2014 - 12:57

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pier
Monsieur de Paris
pier

Nombre de messages : 627
Age : 36
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: La peine de mort dans le monde   Mar 27 Mai 2014 - 21:01

Là-bas si j'y suis - Pour le retour de la peine de mort ? - France inter. Lundi 12 février 2014.

http://www.franceinter.fr/emission-la-bas-si-jy-suis-pour-le-retour-de-la-peine-de-mort


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pier
Monsieur de Paris
pier

Nombre de messages : 627
Age : 36
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: La peine de mort dans le monde   Dim 21 Sep 2014 - 20:40

Le Tchad veut criminaliser l'homosexualité et abolir la peine de mort

Nouvel Observateur, du 18 septembre 2014

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20140918.AFP6332/le-tchad-veut-criminaliser-l-homosexualite-et-abolir-la-peine-de-mort.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pier
Monsieur de Paris
pier

Nombre de messages : 627
Age : 36
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: La peine de mort dans le monde   Mar 28 Oct 2014 - 11:24

500e exécution au Texas: La «culture de la peine de mort» y est toujours très forte

Article du 26.06.2013

Texas, Virginie et Oklahoma. Le top trois des Etats américains qui ont exécuté le plus de condamnés à mort. Et cela continue: ce mercredi, le Texas va voir sa 500e exécution depuis 1976 (voir l'infographie ci-dessous, faites un clic droit sur la carte pour l'agrandir). Kimberly McCarthy, afro-américaine de 52 ans condamnée pour le meurtre d'une septuagénaire en 1997 lors d’un cambriolage, doit recevoir ce mercredi à 18h locales (1h du matin jeudi à Paris) l’injection létale à la prison d’Huntsville. La Virginie, deuxième Etat en termes d’exécutions de condamnés, est bien loin derrière, avec 110 exécutions. L’Oklahoma est troisième avec 105 mises à morts.

Pourtant, le taux de criminalité dans ces Etats n’est pas moins important malgré la «menace» que représente la peine de mort pour les criminels. «Il n’y a pas de corrélation entre le taux de criminalité ou la baisse du taux de criminalité et la peine de mort», souligne Arnaud Gaillard, sociologue et auteur de 999, Au cœur de couloirs de la mort (éd. Max Milo) et co-réalisateur de Honk, documentaire sur la peine de mort. «En réalité, une bonne partie des condamnations à mort émane de quelques comtés, explique-t-il, notamment le Comté de Harris, où le district attorney requerrait systématiquement la peine de mort, en faisant un genre de commerce pour se faire réélire.»

Et, alors que d’autres Etats -comme la Californie, qui a le plus grand nombre de condamnés à mort dans ses prisons- n’exécutent plus systématiquement les condamnés, «au Texas, ils exécutent. Il n’y a pas de tolérance judiciaire ou politique.»
«Routine»

D’autant plus que, même si dans les grandes villes texanes -Austin, Dallas, Houston- un mouvement de citoyens mais aussi d’avocats se battant contre la peine de mort se développe, la population locale y est en grande majorité favorable. Aranud Gaillard parle d’«une sorte de culture de la peine de mort au Texas». Un sondage de 2012 du Texas Tribune et de l’University of Texas montrait en effet que seuls 21% des Texans étaient opposés à la peine capitale.

«Il y a une impossibilité culturelle d’être indulgent envers les condamnés à mort, qui sont considérés comme des sous-hommes. Les Texans ont une indifférence totale à leur mort. Dès lors 500, ce n’est pas un chiffre si terrible pour eux», indique Arnaud Gaillard, qui décrit une «routine» qui s’installe, l’Etat mettant à mort en moyenne deux condamnés par mois.
Vers une baisse du nombre d’exécutions?

Cependant, le Texas devrait voir moins d’exécutions dans les prochaines années, selon le sociologue. «Le plus grand pourvoyeur de condamnations, le Comté de Harris, a changé de district attorney, et le nouveau requiert moins systématiquement la peine de mort.» A ce titre, le Texas suit la même voie que les Etats-Unis, qui vont doucement mais sûrement dans le sens de l’abolition, avec environ tous les deux ou trois ans un nouvel Etat qui abolit la peine de mort -comme le Maryland en mai dernier, et une baisse du nombre d’exécutions d’année en année

Si elle a lieu, l’exécution de ce mercredi sera en effet la 18e de 2013 aux Etats-Unis, contre 43 en 2012 et 2011. Au plus fort, en 2002, 71 condamnés étaient exécutés. Malgré tout au Texas, 282 condamnés à mort attendent leur exécution à ce jour, et dans les quatre prochains mois, l’exécution de sept d’entre eux est déjà programmée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pier
Monsieur de Paris
pier

Nombre de messages : 627
Age : 36
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: La peine de mort dans le monde   Mer 29 Oct 2014 - 20:15

Appel conjoint du 10 octobre 2014
communiqué de presse du 10 octobre 2014 - Département fédéral des affaires étrangères - Suisse - Suisse

Alors que nous célébrons la 12e Journée mondiale contre la peine de mort, nous lançons un appel conjoint en faveur du respect universel de la dignité humaine. La peine de mort, un des sujets les plus complexes et controversés de notre époque, continue à mettre au défi les valeurs fondamentales de nos sociétés et notre compréhension de la justice.

Nous respectons l’avis de ceux qui soutiennent encore la peine de mort, et nous affirmons que chacun a le droit d’être protégé contre la violence et la criminalité. Toutefois, l’exécution imposée par l’Etat n’a plus sa place au 21e siècle. Une justice moderne ne peut se limiter à n’être que punitive et vindicative.

Les principales objections à la peine de mort sont bien connues. La croyance populaire veut que la peine de mort ait un effet dissuasif ; or, rien ne prouve que tel est effectivement le cas. Avec la sentence capitale, une erreur judiciaire, toujours possible, se traduit inévitablement par la mise à mort d’un ou d’une innocente. Les pauvres, vulnérables et marginalisés sont souvent condamnés à mort de manière disproportionnée, renforçant ainsi la discrimination contre les plus faibles au sein de nos sociétés. Finalement, la peine de mort n’apporte ni une compensation équitable ni un soulagement spirituel aux victimes de crimes et à leurs familles. Au contraire, tuer conduit à davantage de haine et de violence - l’exact opposé de ce vers quoi devrait tendre un système de justice moderne.

Cet appel mondial est le premier à être lancé conjointement par des pays abolitionnistes et non- abolitionnistes. Nous reconnaissons que l’échange et la coopération sont essentiels pour arriver à développer des systèmes de justice plus efficaces et plus humains. Nos pays ont l’expérience et la motivation pour faire de la peine de mort une sentence du passé. Une vaste majorité de pays soutiennent déjà l’abolition universelle ; notre espoir partagé est que tous rejoignent bientôt ce mouvement.

Signé par les ministres des affaires étrangères suivants (pays):

Héctor Marcos Timerman (Argentine), Julie Bishop (Australie), Nassirou Bako Arifari (Bénin), Djibrill Yipènè Bassolé (Burkina Faso), Duly Brutus (Haïti), José Antonio Meade Kuribreña (Mexique), Luvsanvandan Bold (Mongolie), Børge Brende (Norvège), Albert F. del Rosario (Philippines), Philip Hammond (Royaume-Uni), Didier Burkhalter (Suisse), Mevlüt Çavuşoğlu (Turquie)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pier
Monsieur de Paris
pier

Nombre de messages : 627
Age : 36
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: La peine de mort dans le monde   Jeu 6 Nov 2014 - 20:22

Kenya : un prêtre condamné à mort pour le meurtre d'un évêque italien

Article du 6 novembre 2014. Le Parisien d'après l'AFP.


Un prêtre catholique kényan et ses quatre co-accusés ont été condamnés à mort jeudi par un tribunal de Nairobi pour le meurtre d'un évêque italien commis en 2005. «Le prêtre catholique Guyo Waqo et quatre autres (personnes) ont été condamnés à mort pour le meurtre de l'évèque du diocèse d'Isiolo (250 km au nord de Nairobi), Luigi Locati», alors âgé de 77 ans, a annoncé le ministère public kényan dans un communiqué. MON ACTIVITÉ
Vos amis peuvent maintenant voir cette activité Supprimer X

Selon ce dernier, les cinq hommes ont abattu l'Italien en juillet 2005 après une dispute concernant un don en argent liquide fait au diocèse d'Isiolo (centre). Luigi Locati, très populaire, a été tué dans l'enceinte de son église d'Isiolo, dans le cadre de ce que le ministère public a décrit comme une lutte de pouvoir pour le contrôle du diocèse et de ses fonds après le départ de l'évêque à la retraite.
 

Le Kenya n'a plus procédé à une exécution depuis 1987

A l'issue de huit longues années de procès devant un tribunal de Nairobi, le père Waqo Guyo a été désigné comme le cerveau de l'affaire. La justice l'a reconnu coupable d'avoir recruté ses quatre co-accusés, Mohammed Molu Bagajo, Aden Ibrahim Mohamed, Mahati Ali Halake, et Roba Balla Bariche pour perpétrer le crime. Le juge Fred Ochieng a estimé que les cinq hommes étaient «directement impliqués dans la planification et le meurtre de l'évêque».

La peine de mort a néanmoins peu de chance d'être appliquée sur les cinq hommes, qui ont tous nié le meurtre et ont la possibilité de faire appel du jugement. Bien que la peine de mort ne soit pas formellement abolie au Kenya, les autorités de ce pays n'ont plus procédé à des exécutions capitales depuis 1987.

Natif de Vinzaglio, dans la province italienne de Vercelli (nord), Mgr Locati avait été ordonné prêtre en 1952, et était arrivé dix ans plus tard en poste au Kenya. L'évêque avait fondé le diocèse d'Isiolo en 1963 et s'était activement impliqué dans des actions humanitaires. Sa mort avait provoqué un grand émoi au Kenya. Un millier de personnes, dont le président kényan de l'époque Mwai Kibaki, avaient assisté à ses obsèques à Isiolo.

Dans ce procès, un sixième accusé, Diga Wario, a été acquitté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pier
Monsieur de Paris
pier

Nombre de messages : 627
Age : 36
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: La peine de mort dans le monde   Ven 14 Nov 2014 - 18:47

L'application de la peine de mort en Algérie nécessite un "débat ouvert"

Un retour en arrière

Article du 14 novembre 2014. L'Expression.

Le ministre de la Justice, Garde des sceaux, Tayeb Louh, a affirmé jeudi à Alger que la question relative à l'application de la peine de mort en Algérie nécessitait un débat "ouvert et objectif" incluant toutes les catégories de la société loin des préjugés et des influences conjoncturelles.

M. Louh qui répondait à la question orale d'un membre de l'Assemblée populaire nationale (APN) sur les motifs de la non application de la
peine de mort en Algérie depuis des années, en dépit d'un regain de la criminalité et du phénomène d'enlèvement a précisé qu'outre son caractère juridique, la question avait des retombées politique, sociale et morale.

"La position de l'Algérie à ce sujet doit correspondre aux spécificités de la société algérienne que plusieurs expériences ont forgées dans ce domaine
à travers le temps", a soutenu le ministre. Le ministre a rappelé que la suspension de l'application de la peine de mort en Algérie remontait à 1993 faisant savoir, à l'occasion, que plusieurs autres pays dont la législation prévoit la peine de mort, n'appliquaient pas cette sentence. Les sociétés modernes sont confrontées au problème de l'application des peines du fait de ses retombées juridique, humaine et sociale, a-t-il dit affirmant que cette question "fait encore polémique au sein de différents courants intellectuels, y compris en Algérie".

"La sanction judiciaire, dans son acception moderne, ne revêt pas un caractère vindicatif, elle n'est pas non plus associée à une entreprise punitive mais vise à protéger la société à travers l'identification des causes personnelles et sociales menant au crime", a ajouté M. Louh.

Par ailleurs, et a une autre question sur le sort des 26 syndicalistes du secteur de la justice licenciés depuis 2012 pour avoir observé une grève revendiquant des droits socioprofessionnels, le ministre a répondu que l'employeur avait alors avant de prendre ces mesures administratives mis en
demeure les concernés à l'effet de réintégrer leurs postes conformément à la loi.

Il a affirmé à ce propos que seule la justice était habilitée à dire si ces mesures étaient conformes à la loi ou non, mettant en avant la nécessité de revenir aux principes de respect de la loi et au droit de recours à la justice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pier
Monsieur de Paris
pier

Nombre de messages : 627
Age : 36
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: La peine de mort dans le monde   Mar 1 Jan 2019 - 18:06

Soudan du Sud : la peine de mort n’épargne personne

Source : Amnistie Internationale, Publié le 07.12.2018.

Sept personnes ont été exécutées dans ce pays en 2018 et de nombreuses ont été condamnées. Parmi elles, des mineurs et des femmes allaitantes. Glaçant.
Au moins 342 personnes sont actuellement condamnées à mort au Soudan du Sud.
Le président du Soudan du Sud ne cesse de signer des ordres d’exécution. Ce pays a exécuté plus de condamnés cette année que depuis son accession à l’indépendance en 2011.
Comment ne pas s’inquiéter lorsque la plus jeune nation du monde se livre à cette pratique obsolète et inhumaine alors que le monde commence à tourner le dos à ce châtiment inhumain.

Les mineurs ne sont pas épargnés

En 2017, les autorités sud-soudanaises ont exécuté quatre personnes, dont deux étaient mineures au moment des crimes pour lesquels elles avaient été condamnées.
Ces exécutions constituaient une violation flagrante du droit national et international, qui interdit formellement d’exécuter une personne âgée de moins de 18 ans au moment des faits qui lui sont reprochés.
Nous avons interrogé un adolescent de 16 ans, déclaré coupable de meurtre et enfermé dans le quartier des condamnés à mort à la prison centrale de Djouba. Alors qu’il attend l’examen de son recours devant le tribunal, il a expliqué que ce crime était un accident.
Avant l’accident, j’étais au collège. […] Mon objectif était d’étudier et de faire des choses qui puissent aider les autres. J’espère que je pourrai sortir et poursuivre mes études.
Djouba, un soudanais de 16 ans dans le quartier des condamnés à mort
Il a assuré avoir déclaré au juge lors de son procès qu’il avait 15 ans.

Une dangereuse escalade

Depuis l’indépendance en 2011, les tribunaux sud-soudanais ont prononcé au moins 140 condamnations à mort et les autorités ont exécuté au moins 32 personnes.
En 2018, la vague d’homicides cautionnés par l’État semble avoir été déclenchée par une directive émise le 26 avril par le directeur général de l’administration pénitentiaire du Soudan du Sud.
Il a ordonné que tous les condamnés à mort détenus dans les prisons de comtés et d’État soient transférés vers deux antichambres de la mort tristement célèbres : la prison centrale de Wau et la prison centrale de Djouba.
Une escalade inquiétante pour une si jeune nation.
Tout projet d’exécution visant une mère allaitante serait contraire au droit sud-soudanais et au droit international relatif aux droits humains, ainsi qu’aux normes en la matière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pier
Monsieur de Paris
pier

Nombre de messages : 627
Age : 36
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: La peine de mort dans le monde   Mar 1 Jan 2019 - 18:40

Commutation de peine pour 14 condamnés à mort au Bénin

Source : Amnistie Internationale pour l'AFP du 9 mars 2018

Amnistie internationale se félicite, ce vendredi 9 mars, de la commutation de peine accordée à 14 condamnés à mort par les autorités béninoises, signe de l’engagement de ce pays en faveur de l’abolition de la peine capitale. Les prisonniers concernés – 10 Béninois, deux Nigérians, un Togolais et un Ivoirien – étaient les derniers encore détenus dans le quartier des condamnés à mort au Bénin. Ils y languissaient tous, dans des conditions sinistres, depuis 18 à 20 ans. La commutation dont ils ont bénéficié a fait suite à une décision rendue en janvier 2016 par la Cour constitutionnelle, qui a aboli, dans les faits, la peine capitale pour tous les crimes.

En commuant la peine de ces hommes, le Bénin montre qu’il est résolu à remplir ses obligations au regard du Deuxième Protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP), visant à abolir la peine de mort. Il faut maintenant qu’il fasse un autre pas en avant en examinant et en modifiant sa législation de sorte que la peine de mort soit explicitement abolie sans délai. En outre, les autorités doivent veiller à ce que les détenus bénéficient d’une aide juridictionnelle qui leur permette de poursuivre tout appel en cours ou de solliciter une révision judiciaire de leur déclaration de culpabilité et à ce que leurs conditions d’incarcération soient conformes aux normes internationales relatives aux droits humains.

Amnistie internationale s’oppose à la peine de mort en toutes circonstances, sans exception, quelles que soient la nature ou les circonstances du crime commis, la culpabilité ou l’innocence ou toute autre situation du condamné, ou la méthode utilisée pour procéder à l’exécution. La peine capitale est une violation du droit à la vie et constitue le châtiment le plus cruel, inhumain et dégradant qui soit.
COMPLÉMENT D’INFORMATION

La dernière exécution connue au Bénin a eu lieu en 1987. En 2012, le pays a accédé au Deuxième Protocole facultatif se rapportant au PIDCP. En adhérant à ce traité, le Bénin s’est engagé à ne procéder à aucune exécution et à prendre toutes les mesures nécessaires pour abolir la peine capitale sur son territoire. Depuis lors, la Cour constitutionnelle béninoise a rendu deux jugements marquants sur la peine de mort. Le 4 août 2012, elle a déclaré que, en raison de l’accession du Bénin au Deuxième Protocole facultatif se rapportant au PIDCP, « aucune disposition légale ne doit plus faire état de la peine de mort » dans le pays.

Le 21 janvier 2016, dans une autre affaire importante, elle a indiqué sans équivoque que l’entrée en vigueur de ce texte, auquel le Bénin a adhéré, « rend inopérantes toutes les dispositions légales prévoyant comme sanction la peine de mort ». La Cour constitutionnelle a statué qu’« aucune disposition légale figurant dans l’ordre juridique interne ne doit plus faire état de la peine de mort ; que, de même, aucune poursuite pénale engagée par une juridiction, quelle qu’elle soit, ne doit avoir comme base légale une disposition prévoyant comme sanction à l’infraction commise la peine capitale, de sorte qu’aucune personne ne peut plus désormais être condamnée au Bénin à une peine capitale ». Cette décision a, dans les faits, aboli la peine de mort pour tous les crimes au Bénin.

En janvier 2017, Amnistie internationale a publié une note d’information sur la situation désespérée des 14 hommes concernés et, entre autres recommandations, a appelé les autorités béninoises à commuer leur peine capitale (https://www.amnesty.org/fr/documents/act50/4980/2017/fr/). En juillet 2017, l’organisation a lancé une pétition mondiale en faveur de cette commutation (https://www.amnesty.org/fr/latest/news/2017/07/benin-amnesty-international-petitions-authorities-to-commute-the-sentence-of-14-men-on-death-row/).

Le 21 février 2018, l’État a annoncé la commutation de la peine de mort prononcée à l’encontre des 14 intéressés en une peine de réclusion à perpétuité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pier
Monsieur de Paris
pier

Nombre de messages : 627
Age : 36
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: La peine de mort dans le monde   Sam 5 Jan 2019 - 11:46

Brésil: Bolsonaro s'oppose à son fils sur la question de la peine de mort

dépêche de presse du 16 décembre 2018 - Agence mondiale d'information - AFP

Rio de Janeiro - Le président brésilien d'extrême droite Jair Bolsonaro a exclu dimanche toute discussion sur le rétablissement de la peine de mort, après la parution d'une interview de son fils, le député Eduardo Bolsonaro, qui se dit favorable à un référendum sur le retour de la peine capitale.
"Ce quotidien a affirmé en gros titres que la peine de mort serait débattue lors de mon gouvernement. Non seulement il s'agit d'une clause immuable de la constitution, mais ça ne fait pas partie de mes promesses de campagne. Le sujet est clos", a twitté Jair Bolsonaro.
Dans un entretien publié dimanche par le quotidien O Globo, Eduardo Bolsonaro estime que "pour certains types de crime (...), comme les meurtres prémédités, il faut une punition à la hauteur. Si la personne a conscience de ce qu'elle fait, je crois que ce serait une mesure bien propice à être soumise à un référendum".
Le jeune député de 34 ans, réélu avec un nombre de suffrages record lors des élections législatives d'octobre, s'est également dit favorable à la peine de mort pour les trafiquants de drogue, comme c'est le cas en Indonésie, pays où il s'est rendu en 2017 et où il avait visité une prison près de Jakarta.

"Cette politique fonctionne là-bas. Quand on se promène dans la rue, on ne voit personne fumer du cannabis ou faire usage d'une quelconque drogue", a-t-il argumenté.
"Les trafiquants, les hommes politiques qui détournent les fonds publics destinés à la santé... Il y a plein de crimes qui impliquent la vie d'autrui et pour lesquels on pourrait étudier l'application de cette mesure" (la peine de mort), a-t-il ajouté.

Au Brésil, l'abolition de la peine de mort est une clause de la constitution de 1988, rédigée dans un contexte de retour à la démocratie après les années de dictature militaire (1964-1985).
Mais Eduardo Bolsonaro rappelle qu'il existe une exception, pour les déserteurs en tant de guerre. "Pourquoi ne pas envisager d'autres exceptions pour certains crimes?", s'est-il demandé, expliquant qu'un référendum pourrait permettre de rouvrir le débat à ce sujet.

La dernière exécution civile au Brésil a eu lieu en 1876, quand un esclave a été pendu pour avoir tué deux notables.

Jair Bolsonaro, 63 ans, a cinq enfants, quatre fils et une fille. Ses trois premiers fils sont aussi hommes politiques.

L'aîné Flavio, 37 ans, longtemps député de l'assemblée de l'Etat de Rio de Janeiro et élu sénateur fin octobre, a été éclaboussé cette semaine par une polémique concernant des transactions suspectes sur le compte d'un ex-assistant.

Carlos Bolsonaro, 35 ans, est conseiller municipal de Rio et est considéré comme l'éminence grise de la stratégie de communication de son père, qui mise fortement sur les réseaux sociaux pour entretenir sa popularité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pier
Monsieur de Paris
pier

Nombre de messages : 627
Age : 36
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: La peine de mort dans le monde   Dim 6 Jan 2019 - 16:01

L'Assemblée générale de l'ONU adopte une septième résolution pour l'établissement d'un moratoire sur la peine de mort

ACTU du 17 décembre 2018

Comme en 2007, 2008, 2010, 2012, 2014 et en 2016, l'Assemblée générale de l'ONU adopte une résolution appelant à l'établissement d'un moratoire sur l'application de la peine capitale.

La résolution "Moratoire sur l'application de la peine de mort" est adoptée par 121 voix en faveur du moratoire, 35 contre et 32 abstentions (la résolution de 2016 avait été adoptée par 117 voix pour, 40 voix contre et 31 abstentions).

Le projet de résolution avait été adopté le 13 novembre 2018 par la Troisième Commission de l'Assemblée générale des Nations Unies.

Pour en savoir plus : « Moratoire sur l'application de la peine de mort »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La peine de mort dans le monde   

Revenir en haut Aller en bas
 
La peine de mort dans le monde
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Un peu d'humour dans ce monde triste..
» avis de tempête dans le monde ordinal ...
» un petit nouveau dans le monde des hyip
» 300 Prénoms Amazigh adoptés...par le gouvernement algerien
» mort de Ben Laden / Controverses sur la version officielle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: DEATH PENALTY, PENA DI MORTE, TODESSTRAFE, etc...-
Sauter vers: