La Veuve
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -39%
Pack Home Cinéma Magnat Monitor : Ampli DENON ...
Voir le deal
1190 €

 

 Les affaires criminelles dans le Lot-et-Garonne (47).

Aller en bas 
AuteurMessage
mercattore
Monsieur de Paris
mercattore


Nombre de messages : 501
Age : 83
Localisation : Paris
Emploi : Retraité de l'édition du livre
Date d'inscription : 13/03/2019

Les affaires criminelles dans le Lot-et-Garonne (47). Empty
MessageSujet: Les affaires criminelles dans le Lot-et-Garonne (47).   Les affaires criminelles dans le Lot-et-Garonne (47). EmptyJeu 4 Mai 2023 - 11:17

Les Archives départementales en Lot-et-Garonne et l’Ecole nationale d’administration pénitentiaire éditent LE LIEN - Bulletin d’histoire judiciaire et pénitentiaire dans le Lot-et-Garonne :
- 100 ans de criminalité en Lot-et-Garonne : https://www.enap.justice.fr/sites/default/files/le_lien7_version2_mai2017.pdf
Dont l’affaire Jean Piraube, matricide, condamné à 15 ans de réclusion criminelle par la Cour d’assises de Lot-et-Garonne, en 1899, peine pouvant paraître légère pour un homme ayant tué sa mère.


Les affaires criminelles dans le Lot-et-Garonne (47). Jean_p11

Jean Piraube 1867-1935 (Saint-Laurent-du-Maroni, Guyane).


*Voir également Le LIEN N°9  > La peine capitale dans le Lot-et-Garonne : https://enapagen2.bibenligne.fr/node/content/nid/234982


Les affaires criminelles dans le Lot-et-Garonne (47). Lot_et10

Edité en 2014 par De Borée. 400 pages. Format 24x16. Broché.


Présentation de l’éditeur :

Connaissez-vous Joseph Barada, tonnelier assassin d'Astaffort ? Avez-vous déjà entendu parler des démons de soeur Alphonse, du drame de Coulx, ou encore de la tuerie de Moirax ? Savez-vous pourquoi Anne Bataille et Catherine Dubois furent exécutées, ou pour quelles raisons les affaires Alice Crespy et Pierre Delafet mirent en émoi la population gasconne ? Vous souvenez-vous d'Alexandre Ludinghausen, exceptionnel escroc international, qui déroba un Goya au musée d'Agen après la seconde Guerre mondiale, et de Robert Luong Nhu Truat, modeste peintre en bâtiment villeneuvois, qui fut abattu de deux balles dans la tête à la fin des années 1970 pour raison d'Etat africaine ? En fin connaisseur du monde criminel, Patrick Caujolle dévoile ici les cinquante affaires les plus tragiques et les plus marquantes du département de Lot-et-Garonne. Mais dans cet ouvrage, ni complaisance dans le sordide ou le glauque, ni édulcoration, romance ou encore interprétation ; uniquement des récits où la verve poétique de l'auteur se lie onctueusement à l'authenticité des faits, des témoignages et des extraits de procès...




















Nemo et itto aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
 
Les affaires criminelles dans le Lot-et-Garonne (47).
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Affaires criminelles des années 50
» Les Grandes / Nouvelles affaires criminelles - De Borée
» Pierre Delafet - 1933 - dernière exécution publique à Bordeaux
» Condamnés du Lot et du Tarn-et-Garonne
» Guillotine allemande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LES CONDAMNÉS À MORT :: Par département-
Sauter vers: