La Veuve
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -50%
Nike Sportswear Club Fleece – Sweat à ...
Voir le deal
29.97 €

 

 Art populaire - gravures - lithographies - BD

Aller en bas 
+44
Coupe-Coupe
mitchou34
cabochard
vivier
Giorgio
itto
pier
Louison
Filomatic
tof1
Phil
Le bourreau breton
brossman
tsasapala
Benny
poulain
Gaëtane
Raoul
pmoy
kamisole
jihem
benjo
octave
Adelayde
Patrick
Ananke
Pibrac
Mutxolini115
Monsieur Bill
Titus_Pibrac
tOma de l'Est
CHANTAL
MichelB
Boisdejustice
bernard weis
jakez29
CARNIFEX
Henri
Nemo
Javier
piotr
HalifaxGibbet
konvoi
Mox
48 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22
AuteurMessage
serg14
Exécuteur cantonal
serg14


Nombre de messages : 184
Age : 53
Date d'inscription : 15/11/2021

Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 Empty
MessageSujet: Re: Art populaire - gravures - lithographies - BD   Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 EmptyJeu 8 Sep 2022 - 21:55

execution  de Prevost


Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 La_pre13



Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 La_pre12
Revenir en haut Aller en bas
vivier
Bourreau départemental
vivier


Nombre de messages : 259
Age : 75
Localisation : fléac 16730
Emploi : retraité
Date d'inscription : 16/04/2017

Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 Empty
MessageSujet: Re: Art populaire - gravures - lithographies - BD   Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 EmptyVen 9 Sep 2022 - 11:50

Le 10 août 1883, deux paisibles rentiers, Monsieur Ducros de Sixt et sa sœur, respectivement âgés de 65 et 63 ans, furent sauvagement assommés, à l'aide d'une massette de tailleur de pierre à manche court, par un individu que l'on décrivit comme « puissamment musclé, aux mouvements d'une agilité extraordinaire, aux traits ascétiques et durs, aux petits yeux aigus, tourmentés et féroces. »

Le crime eut lieu au domicile des victimes, 7 rue du Regard à Paris. Monsieur Ducros de Sixt ne devait pas survivre à ses blessures. Sa sœur en réchappa, mais perdit à jamais la raison.
Le criminel, qui avait cherché à fuir, mais s'était fourvoyé dans une chambre sans issue, fut arrêté dans les minutes qui suivirent. Dépourvu du moindre papier d'identité, il déclara, lors de son premier interrogatoire au commissariat de Saint-Sulpice, se nommer Michel Campi et être né à Marseille en 1850. Mensonges que tout cela, les vérifications effectuées au bureau de l'état-civil du grand port méditerranéen en apportèrent la preuve.

Mais Campi n'en démordit pas et refusa même de fournir de plus amples renseignements sur le crime lui-même. Pour preuve, ce dialogue significatif entre le mystérieux inconnu et le juge d'instruction qui l'interrogeait :
- Connaissiez-vous M. Ducros de Sixt ?
- C'est mon affaire...
- Ou Madame Ducros ?
- Encore mon affaire...
- Étiez-vous déjà venu rue du Regard ?
- Aucun souvenir...
- C'était donc la première fois que vous passiez là ?
- Je l'ignore...
- Quelle est votre profession, tailleur de pierre ?
- Cherchez...
- Votre domicile ?
- Peu importe.
- Avez-vous prémédité votre crime ?
- Je n'en sais rien.
- Quel mobile vous a fait agir ?
- Le meilleur...
Après huit mois d'instruction, d'investigations policières, de confrontations avec plus d'une centaine de personnes - tout cela en pure perte - d'articles passionnés dans la presse « Qui est Campi? », « Qui se dissimule sous ce nom jeté au hasard ? », l'inconnu - toujours et de plus en plus inconnu - comparut devant les Assises de la Seine, le 21 mars 1884.
L'interrogatoire d'identité donne le ton de ce que vont être les débats :
- Votre profession ?
- Inconnue.
- Votre domicile ?
- Inconnu.
- Votre lieu de naissance ?
- Inconnu.
C'est au point qu'ayant peur de se trahir lui-même, il prit le parti de ne plus parler.
Et voici la lettre qu'il écrivit au juge d'instruction :

Monsieur le juge

À partir d'aujourd'hui, sous aucun prétexte, je ne veux plus vous voir et je ne me soumettrai à aucune confrontation. La série des imbéciles que vous avez fait défiler devant moi et qui prétendent me reconnaître est assez complète, et j'en ai assez. Ma tête est à moi, je vous l'abandonne. Quant à mon nom, vous ne le saurez jamais.

Dès le début, vous vous êtes fié à votre habileté, mais aujourd'hui vous commencez à reconnaître votre erreur. Vous ne me connaissez pas encore, et moi, dès le premier interrogatoire, je savais à quel homme j'avais affaire.

Pour vous, les plus petites indications, celles qui se dégagent du raisonnement, sont les meilleures. Votre seul tort est de ne pas supposer chez d'autres la même faculté que chez vous.

J'ai compté là-dessus. Dans ma jeunesse, j'ai appris la lutte, et je sais que la véritable adresse consiste à se servir de la force de son adversaire pour le culbuter. Je me suis souvenu de ce principe et je m'en trouve bien.

Campi

Il a pourtant, murmure-t-on, révélé son secret à son défenseur, mais a fait jurer à celui-ci de n'en rien dévoiler. L'avocat tiendra parole et les débats n'apporteront aucune lumière, si fugitive fut-elle.
Condamné à mort, l'assassin de M. Ducros de Sixt fut exécuté le 31 avril, toujours sans nom, puisque «Campi» n'en était pas un.
Comme il l'avait dit, à l'issue de la dernière audience de la Cour d'Assises :
Revenir en haut Aller en bas
serg14
Exécuteur cantonal
serg14


Nombre de messages : 184
Age : 53
Date d'inscription : 15/11/2021

Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 Empty
MessageSujet: Re: Art populaire - gravures - lithographies - BD   Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 EmptyDim 18 Sep 2022 - 21:13


execution de Vanniewenhove


Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 Le_gra12

Nemo aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
serg14
Exécuteur cantonal
serg14


Nombre de messages : 184
Age : 53
Date d'inscription : 15/11/2021

Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 Empty
MessageSujet: Re: Art populaire - gravures - lithographies - BD   Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 EmptyLun 19 Sep 2022 - 17:57

BD sur le bourreau

Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 B6b02c10

itto et smic77230 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Nemo
Fondateur
Fondateur
Nemo


Nombre de messages : 1807
Age : 39
Date d'inscription : 27/01/2006

Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 Empty
MessageSujet: Re: Art populaire - gravures - lithographies - BD   Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 EmptyLun 19 Sep 2022 - 18:14

Dommage... le dessin est de toute beauté, mais la guillotine est encore approximative (la corde qui passe à travers le chapiteau, le socle...)

_________________
"Si ce que tu as à dire n'est pas plus beau que le silence, alors tais-toi."

smic77230 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
serg14
Exécuteur cantonal
serg14


Nombre de messages : 184
Age : 53
Date d'inscription : 15/11/2021

Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 Empty
MessageSujet: Re: Art populaire - gravures - lithographies - BD   Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 EmptyLun 19 Sep 2022 - 23:54

Nemo a écrit:
Dommage... le dessin est de toute beauté, mais la guillotine est encore approximative (la corde qui passe à travers le chapiteau, le socle...)

Cher ami et collègue respecté!
Vous avez traité de manière réfléchie et scientifique la guillotine sur la couverture de la bande dessinée sur Anatole Deibler. J'attendais vos mots pour vous "plaire" - pour vous montrer CECI ! Vous n'avez pas encore vu CECI ! Vous serez choqué par la vue de la guillotine représentée par l'artiste Georges Pichard. Il s'agit d'un fragment d'une illustration des "Mémoires d'une chanteuse Allemande". Un livre très frivole, comme tous les livres que cet illustrateur rédige, agissant dans le genre de l'érotisme dur. Seule cette circonstance, peut-être, le libérera des flèches de la critique. Toujours est-il que le couperet de la guillotine n'est pas clair sur quoi il repose, le levier de sécurité est libre, le bourreau n'est pas à l'endroit où il devrait être, le panier à corps est situé au mauvais endroit. Cette guillotine prendrait la première place du concours d'absurdité ! (Même moi, amateur, j'en suis sûr.) Bien sûr, Pichard poursuivait un autre but ! La seule chose qui m'est venue à l'esprit, en regardant cette photo, ce sont les paroles du roman d'Alexis Bouvier attribuées à Annette Bouhourt, prétendument adressées à Henry Clément Sanson : « Monseigneur ! Je suis une femme... et une femme coquette. Par conséquent, rendez-moi service, ne coupez que cela, ce dont vous avez besoin pour votre travail." Je suppose qu'elle ne parlait pas seulement de ses cheveux, connaissant les bouffonneries voyous des assistants bourreaux, en particulier pendant la Grande Terreur.

Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 George10


A titre de comparaison, le dessin "documentaire" est une gravure d'une guillotine avec tous les détails d'un magazine illustré.(Exécution d'Anastay)

Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 Anasta10
Revenir en haut Aller en bas
serg14
Exécuteur cantonal
serg14


Nombre de messages : 184
Age : 53
Date d'inscription : 15/11/2021

Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 Empty
MessageSujet: Re: Art populaire - gravures - lithographies - BD   Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 EmptyMar 20 Sep 2022 - 0:10

Difficile. Un condamné à mort très pointilleux. Mécontent de tout : la guillotine, les bourreaux, l'échafaud.


Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 Imago010


GUILLOTINE CHESNEAU (mort en 1804) veillait soigneusement aux executions aupres des aides du bourreau. Illustration de Andre LANCON (1836-1885) pour Les Mémoires des Sanson par Henri-Clement SANSON (1799-1889) reprises dans Le Nouveau Journal du 11 juin 1864.
Revenir en haut Aller en bas
Alecto
Aide confirmé
Alecto


Nombre de messages : 38
Age : 57
Localisation : Bruxelles
Emploi : Bio-ingénieur
Date d'inscription : 01/09/2022

Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 Empty
MessageSujet: Re: Art populaire - gravures - lithographies - BD   Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 EmptyMar 20 Sep 2022 - 13:34

serg14 a écrit:



Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 George10


A titre de comparaison, le dessin "documentaire" est une gravure d'une guillotine avec tous les détails d'un magazine illustré.(Exécution d'Anastay)

Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 Anasta10

Le premier dessin avec la femme dépoitraillée n'est sans doute pas si irréaliste que çà. J'ai lu sur ce forum (ou sur le site) qu'une condamnée s'était tellement débattue qu'elle s'était retrouvée presque dans le plus simple appareil.
Cependant, la volonté de titiller les bas instincts du lecteur est assez évidente, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
serg14
Exécuteur cantonal
serg14


Nombre de messages : 184
Age : 53
Date d'inscription : 15/11/2021

Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 Empty
MessageSujet: Re: Art populaire - gravures - lithographies - BD   Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 EmptyMar 20 Sep 2022 - 18:37

Alecto a écrit:
serg14 a écrit:




Le premier dessin avec la femme dépoitraillée n'est sans doute pas si irréaliste que çà. J'ai lu sur ce forum (ou sur le site) qu'une condamnée s'était tellement débattue qu'elle s'était retrouvée presque dans le plus simple appareil.
Cependant, la volonté de titiller les bas instincts du lecteur est assez évidente, je crois.


Non non ! Cher collègue! Peut-être que vous m'avez mal compris. Je ne parlais pas de la scène d'exécution, mais de la machine de mort. Et l'absurdité de cette guillotine, à son tour, n'est pas dans la simplicité, mais dans l'absurdité et l'agencement incorrect des pièces.(À mon avis subjectif.) Voici mon discours direct : "Toujours est-il que le couperet de la guillotine n'est pas clair sur quoi il repose, le levier de sécurité est libre, le bourreau n'est pas à l'endroit où il devrait être, le panier à corps est situé au mauvais endroit." Pas plus. A vos mots "... qu'une condamnée s'était tellement débattue qu'elle s'était retrouvée presque dans le plus simple appareil.", je peux expliquer qu'il pourrait s'agir très probablement de l'exécution d'Elisabeth Ducourneau. Dans son cas, le bourreau Jules Henri Desfourneaux a utilisé l'ancienne méthode d'exécution. Mais il voulait dire l'utilisation de ceintures. Bien que je puisse me tromper. J'ai aussi lu à ce sujet. Je vais essayer de me rafraîchir la mémoire. Et si le temps et les opportunités le permettent, je fournirai des preuves documentaires dans la section appropriée.
Revenir en haut Aller en bas
Alecto
Aide confirmé
Alecto


Nombre de messages : 38
Age : 57
Localisation : Bruxelles
Emploi : Bio-ingénieur
Date d'inscription : 01/09/2022

Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 Empty
MessageSujet: Re: Art populaire - gravures - lithographies - BD   Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 EmptyMar 20 Sep 2022 - 20:55

Oui, j'ai dû mal comprendre!
J'étais centrée sur le fait que le dessinateur se croie forcé de représenter cette condamnée la poitrine à l'air. Même si c'est ce qui s'est passé, je trouve cela digne du pire torchon à scandale. Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
serg14
Exécuteur cantonal
serg14


Nombre de messages : 184
Age : 53
Date d'inscription : 15/11/2021

Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 Empty
MessageSujet: Re: Art populaire - gravures - lithographies - BD   Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 EmptyMar 20 Sep 2022 - 21:10

Alecto a écrit:
Oui, j'ai dû mal comprendre!
J'étais centrée sur le fait que le dessinateur se croie forcé de représenter cette condamnée la poitrine à l'air. Même si c'est ce qui s'est passé, je trouve cela digne du pire torchon à scandale. Evil or Very Mad


Là je suis d'accord avec toi. Tout à fait d'accord avec toi. Scandale! Soit dit en passant, les bourreaux du XXe siècle ont cherché à éviter une telle disgrâce, mais cela n'a pas toujours été possible. Un exemple est le cas de Madeleine Mouton.
Le bourreau Fernand Meyssonnier, qui assista son père Maurice à cette exécution, fut très désagréable de s'en souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Alecto
Aide confirmé
Alecto


Nombre de messages : 38
Age : 57
Localisation : Bruxelles
Emploi : Bio-ingénieur
Date d'inscription : 01/09/2022

Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 Empty
MessageSujet: Re: Art populaire - gravures - lithographies - BD   Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 EmptyMer 21 Sep 2022 - 13:27

Sur un registre artistique plus léger, nous connaissons tous le regretté dessinateur de BD Franquin, père se Spirou & Fantasio, Modeste et Pompon et Gaston Lagaffe.
Sujet à des crises de dépression, Franquin utilisa cette négativité pour accoucher des célèbres Idées Noires, magistral recueil d'humour noir décalé. Il y présentera ses peurs de la société individualiste, du fric devenu divinité, de la menace nucléaire et bien d'autres.
Plusieurs de ses planches (se trouvant quelque part dans les 20 pages de ce sujet) traitent de la peine de mort.

Voici quelques autres créations moins connues.
Revenons à Gaston Lagaffe, employé de bureau fainéant et gaffeur, ayant la faculté de s'endormir n'importe où.
Voici un de ses ancètres, Gaétan Lagaffe, qui dispose de la même faculté et a choisi de piquer un roupillon à l'endroit même de son exécution:

Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 Franqu10

En revenant à l'époque moderne, Gaston Lagaffe met le feu à une Veuve avec une bougie Amnesty International:

Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 Gaston10

Et voici un bibelot collector fait de résine et bois représentant la signature de Franquin et sa tête stylisée sur la machine:

Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 Franqu11


C'est bien sûr l'effet d'auto-dérision qui est visé par l'artiste, et non le réalisme peu crédible de ces machines.
Comme dirait Gaston: M'enfin!
Revenir en haut Aller en bas
serg14
Exécuteur cantonal
serg14


Nombre de messages : 184
Age : 53
Date d'inscription : 15/11/2021

Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 Empty
MessageSujet: Re: Art populaire - gravures - lithographies - BD   Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 EmptyJeu 22 Sep 2022 - 12:09

Gravure sur bois | 1898 | Crime du Kremlin-Bicêtre - Exécution de l'assassin Carrara à Paris - France - 1898

Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 Hq10

itto aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 Empty
MessageSujet: Re: Art populaire - gravures - lithographies - BD   Art populaire - gravures - lithographies - BD - Page 22 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Art populaire - gravures - lithographies - BD
Revenir en haut 
Page 22 sur 22Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22
 Sujets similaires
-
» Gravures de Gustave Doré
» Usage d'une pique pour les têtes
» Edward Kelly dit “Ned" Kelly - un héros populaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LA MACHINE DANS L'IMAGINAIRE-
Sauter vers: