La Veuve
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Funko POP! Jumbo One Piece Kaido Dragon Form : où l’acheter ?
Voir le deal

 

 Le dépôt de la guillotine

Aller en bas 
+13
Filomatic
Nemo
pier
tOma de l'Est
tof1
fausta
tsasapala
piotr
Benny
CARNIFEX
ARFALZ
Boisdejustice
Adelayde
17 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
pier
Monsieur de Paris
pier


Nombre de messages : 642
Age : 42
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

Le dépôt de la guillotine - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le dépôt de la guillotine   Le dépôt de la guillotine - Page 4 EmptyJeu 15 Mai 2014 - 22:52

Il doit exister un (ou des) document qui prouve vos dires...
Revenir en haut Aller en bas
Nemo
Fondateur
Fondateur
Nemo


Nombre de messages : 1927
Age : 41
Date d'inscription : 27/01/2006

Le dépôt de la guillotine - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le dépôt de la guillotine   Le dépôt de la guillotine - Page 4 EmptyVen 16 Mai 2014 - 4:59

Pourrait-ce être une question d'âge ?
Les guillotines plus anciennes pesaient plus lourd, puisque construites sur la base de la Berger 1868 améliorée en 1871.

Par ailleurs, on sait que les exécuteurs n'ont cessé de chercher à améliorer leurs bécanes jusqu'au bout. Je pense par exemple au système de charnières au pied des jumelles qui devait permettre un montage plus facile.

Serait-ce également un nombre de pièces moindre ? On pouvait se permettre d'égarer un élément à Paris, mais en voyage, beaucoup plus grave ?


_________________
"Les humains, pour la plupart, ne se doutent de rien, sans envie ni besoin de savoir, ça leur va comme ça, ils croient avoir de l'emprise sur les choses.
- Mh... pourquoi en avoir fait un secret ? Ils peuvent comprendre, ils sont intelligents...
- Une personne, sûrement, mais en foule, on est cons, on panique comme une horde d'animaux, et tu le sais."
Revenir en haut Aller en bas
http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
piotr
Monsieur de Paris
piotr


Nombre de messages : 2903
Localisation : Poland
Emploi : MD-but I'm not working in prison ;-)
Date d'inscription : 07/02/2006

Le dépôt de la guillotine - Page 4 Empty
MessageSujet: Prison la Sante   Le dépôt de la guillotine - Page 4 EmptyMer 10 Sep 2014 - 19:06

Le dépôt de la guillotine - Page 4 Sante10

la Veuve boulevard Arago (1898-1939). Les hangars où sont remisés les bois de justice.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Boisdejustice
Monsieur de Paris
Boisdejustice


Nombre de messages : 1457
Age : 66
Localisation : USA
Emploi : Ingenieur
Date d'inscription : 29/01/2006

Le dépôt de la guillotine - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le dépôt de la guillotine   Le dépôt de la guillotine - Page 4 EmptyDim 14 Sep 2014 - 5:55

Il y avait bien deux guillotines mais l'une etait rarement employee. Deibler et ses successeurs utilisait une guillotine pour toutes les executions... la preference de l'ouvrier pour son outil le plus familier?
Le Bijou et la Parisienne ce sont des inventions de journalistes.  Les guillotines pesaient a peut pres la meme chose et etaient de fabrication identique a part la guillotine d'Algerie qui pesait 70 kg de plus a cause d'une hauteur supplementaire d'au moins 50 cm.
La "guillotine de province" etait la guillotine de Paris en voyage.
Toutes les guillotines de metropole dataient des annees 1880-1890 et tres peu de modifications furent faites au cours des ans (Les charnieres sur les montants et sur les jambes de force se trouvaient deja sur le modele 1868).  
Obrecht a fait quelques modifications sur la lame et le percage des jambes de force mais on ne peut guere les definir comme des ameliorations.  Il utilisait exclusivement la guillotine brune de Fresnes, celle avec la lame asymetrique.  La seconde guillotine (rouge) etait presque inutilisable d'apres ses carnets.  
Les seules exceptions etaient pout les deux executions a la Martinique ou il a fait expedier une 3eme guillotine (Probablement une guillotine rapatriee d'Algerie en 1963) qui est restee sur place jusqu'en 2001.

Pour les fourgons il en est de meme. A l'achat d'un nouveau fourgon le vieux fourgon etait retenu comme remplacement en cas de probleme mais l'executeur utilisait le nouveau fourgon tout le temps en province comme a Paris. Le vieux fourgon pourissait lentement dans le hangar jusqu'a l'acquisition d'un nouveau fourgon. On reconnait assez facilement les fourgons sur les photos par le nombre et la forme des fenetres.
Revenir en haut Aller en bas
http://boisdejustice.com
Adelayde
Admin
Admin
Adelayde


Nombre de messages : 5716
Localisation : Pays d'Arles
Date d'inscription : 02/03/2009

Le dépôt de la guillotine - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le dépôt de la guillotine   Le dépôt de la guillotine - Page 4 EmptyDim 14 Sep 2014 - 9:55

Cher Boisdejustice,

Vous manquiez beaucoup, je suis heureuse de vous lire à nouveau.  
queen

_________________
"L’art est le cordon ombilical qui nous rattache au divin" - Nikolaus Harnoncourt
(Note du forum:Adelayde, notre administratrice, est décédée le 1er mars 2018 Le dépôt de la guillotine - Page 4 741545 )
Revenir en haut Aller en bas
pier
Monsieur de Paris
pier


Nombre de messages : 642
Age : 42
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

Le dépôt de la guillotine - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le dépôt de la guillotine   Le dépôt de la guillotine - Page 4 EmptyMar 11 Nov 2014 - 17:34

Plan "rare" de la guillotine...

Le dépôt de la guillotine - Page 4 375_0010

itto aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Le dépôt de la guillotine - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le dépôt de la guillotine   Le dépôt de la guillotine - Page 4 EmptySam 4 Avr 2015 - 16:48

Encore la Parisienne !

Journal Le Rappel, du 16-02-1909. Source : gallica.bnf.fr

LA GUILLOTINE A PARIS

On annonce qu'il se pourrait que ce fût mardi que Stevenard, condamné à mort le 24 décembre dernier et actuellement à la Santé, fût livré à M. Deibler. La commission des grâces aurait examiné le dossier de ce misérable et aurait émis un avis défavorable. La décision du Frésident de la République interviendrait aujourd'hui.
Ces jours-ci, M. Deibler a examiné et mis au point la guillotine parisienne, car la machine qui sert ordinairement à Paris n'est pas celle qui fonctionne en province. La « parisienne « est inactive depuis douze ans ! Il fallait bien que l'exécuteur des hautes œuvres la visitât minutieusement ; c'est fait à présent, et M. Deibler n'attend plus que la réquisition d'usage.
Revenir en haut Aller en bas
Filomatic
Monsieur de Paris
Filomatic


Nombre de messages : 1092
Age : 63
Localisation : 102 Dijon-Longvic
Emploi : Spécialiste Cascadeur.
Date d'inscription : 06/07/2012

Le dépôt de la guillotine - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le dépôt de la guillotine   Le dépôt de la guillotine - Page 4 EmptySam 30 Juil 2016 - 4:59


Une nouvelle image sur le dépôt de la guillotine.

Le dépôt de la guillotine - Page 4 Akg34211

Image:http://www.akg-images.com/
Revenir en haut Aller en bas
Arthex
Aide confirmé



Nombre de messages : 28
Age : 44
Localisation : Perpignan
Emploi : Chargé d'enseignement et de recherche en droit public
Date d'inscription : 25/09/2013

Le dépôt de la guillotine - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le dépôt de la guillotine   Le dépôt de la guillotine - Page 4 EmptyMar 9 Aoû 2016 - 17:05

Je ne comprend pas trop l'angle de la prise de vue. Il semble que ce soit l'intérieur des montants que l'on voit avec les rainures destinées à faire glisser le mouton? Par ailleurs, pourquoi la manette destinée à libérer la lame est-elle vers le bas? Etait-elle fixée seulement au moment du montage? (Désolé pour ces questions de débutant mais je ne trouve pas sur le net de schéma expliquant comment était reliée la manette à la pince destinée à maintenir le mouton...) Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
frankm
Exécuteur cantonal
frankm


Nombre de messages : 172
Age : 53
Localisation : Pays de la Loire
Date d'inscription : 14/05/2013

Le dépôt de la guillotine - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le dépôt de la guillotine   Le dépôt de la guillotine - Page 4 EmptyMar 9 Aoû 2016 - 20:25

La guillotine est démontée. L'intérieur des montants est vers l'objectif.
Revenir en haut Aller en bas
http://guillotine1889.free.fr/
Nemo
Fondateur
Fondateur
Nemo


Nombre de messages : 1927
Age : 41
Date d'inscription : 27/01/2006

Le dépôt de la guillotine - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le dépôt de la guillotine   Le dépôt de la guillotine - Page 4 EmptyMar 9 Aoû 2016 - 21:41

Pourquoi la manette est vers le bas ?
C'est simple, mais pas tellement à expliquer surtout si on n'est pas un bricoleur né comme moi.
La manette est donc une petite barre de fer cylindrique, dont l'extrémité inférieure est aplatie et percée d'un trou, ce qui permet de la fixer sur une vis, avec assez de jeu pour la laisser pivoter sur son axe, vers le bas et vers le haut.
Quand la machine est montée, la manette est ramenée à environ 270 degrés par rapport à la photo ; là, elle s'appuie sur une petite tige métallique qui lui est perpendiculaire et qui coulisse dans une rainure verticale. En appuyant sur la manette, la tige s'abaisse, et cela provoque une traction sur une tringle métallique cachée dans le montant et qui est reliée dans le chapiteau au système de pince.
En gros, manette pressée vers le bas, tringle s'abaisse par la même occasion, et appuie sur un mécanisme qui provoque l'ouverture de la pince, et donc la libération du couperet.

_________________
"Les humains, pour la plupart, ne se doutent de rien, sans envie ni besoin de savoir, ça leur va comme ça, ils croient avoir de l'emprise sur les choses.
- Mh... pourquoi en avoir fait un secret ? Ils peuvent comprendre, ils sont intelligents...
- Une personne, sûrement, mais en foule, on est cons, on panique comme une horde d'animaux, et tu le sais."
Revenir en haut Aller en bas
http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
Arthex
Aide confirmé



Nombre de messages : 28
Age : 44
Localisation : Perpignan
Emploi : Chargé d'enseignement et de recherche en droit public
Date d'inscription : 25/09/2013

Le dépôt de la guillotine - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le dépôt de la guillotine   Le dépôt de la guillotine - Page 4 EmptyMer 10 Aoû 2016 - 10:25

N'étant pas spécialement bricoleur, vos explications sont cependant très claires Nemo. Merci d'avoir éclairé ma lanterne Smile
Revenir en haut Aller en bas
Filomatic
Monsieur de Paris
Filomatic


Nombre de messages : 1092
Age : 63
Localisation : 102 Dijon-Longvic
Emploi : Spécialiste Cascadeur.
Date d'inscription : 06/07/2012

Le dépôt de la guillotine - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le dépôt de la guillotine   Le dépôt de la guillotine - Page 4 EmptyVen 23 Oct 2020 - 4:00

Quelques photos du dépôt que je n'avais pas vues..

Le dépôt de la guillotine - Page 4 Url_210Le dépôt de la guillotine - Page 4 Url_110

Qui peut être l'ami de Deibler ?


Le dépôt de la guillotine - Page 4 Url_610Le dépôt de la guillotine - Page 4 Url_310
Revenir en haut Aller en bas
Nemo
Fondateur
Fondateur
Nemo


Nombre de messages : 1927
Age : 41
Date d'inscription : 27/01/2006

Le dépôt de la guillotine - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le dépôt de la guillotine   Le dépôt de la guillotine - Page 4 EmptyVen 23 Oct 2020 - 10:19

Le deuxième homme ? Procédons par déduction :
C'est forcément un des aides.
J'ai tendance à penser que c'est un homme plutôt jeune, la quarantaine au plus. Simple impression personnelle, au vu de sa tenue vestimentaire et de ses cheveux qui ne semblent ni frappés de calvitie ni de canitie.
Donc, à la date où les photos ont été prises (1906, si je ne m'abuse ?), deux hommes se trouvaient dans cette tranche d'âge : Louis Rogis, 41 ans et Ernest Deschamps, 37 ans. Adjoints auxiliaires, certes, mais déjà familiarisés avec l'instrument.
Rogis, selon les témoignages, était un minuscule colosse, un peu plus petit que Deibler (1m69 contre 1m71) mais pesant cent kilos. Improbable.
Deschamps, lui, était un homme assez svelte. Ce pourrait être lui.
MAIS il existe une dernière possibilité.
Il pourrait s'agir de Jules Desfourneaux. En 1906, il avait 29 ans et gravitait déjà dans l'entourage de Deibler, ce dernier le connaissait comme un mécanicien habile. Quand on voit les photos de son mariage, trois ans plus tard, on le voit comme un homme robuste mais mince - il est devenu plus costaud en prenant de l'âge.
Alors, pour ma part, j'hésite, même si je garde une option sur Desfourneaux.

_________________
"Les humains, pour la plupart, ne se doutent de rien, sans envie ni besoin de savoir, ça leur va comme ça, ils croient avoir de l'emprise sur les choses.
- Mh... pourquoi en avoir fait un secret ? Ils peuvent comprendre, ils sont intelligents...
- Une personne, sûrement, mais en foule, on est cons, on panique comme une horde d'animaux, et tu le sais."

itto aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
mitchou34
Bourreau départemental



Nombre de messages : 299
Age : 68
Date d'inscription : 14/12/2013

Le dépôt de la guillotine - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le dépôt de la guillotine   Le dépôt de la guillotine - Page 4 EmptySam 24 Oct 2020 - 10:38

Desfourneaux?Rogis?Peut être?Mais que diable faisaient-ils en s'affairant sur une guillotine déjà montée dans sa remise?Et ces clichés qui semblent faits à l'insu des deux hommes, qui les a pris? Des questions qui resteront sans doute sans réponses!
Revenir en haut Aller en bas
Nemo
Fondateur
Fondateur
Nemo


Nombre de messages : 1927
Age : 41
Date d'inscription : 27/01/2006

Le dépôt de la guillotine - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le dépôt de la guillotine   Le dépôt de la guillotine - Page 4 EmptySam 24 Oct 2020 - 12:18

Les photos font toutes partie de la même série, prise par Maurice-Louis Branger (1874-1950), créateur de l'agence Photopresse en 1905 et aussi reporter pour L'Auto et pour l'Illustration. Elles ont, pour la plupart, été diffusées sous forme de cartes postales, et nous les connaissons toutes bien : elles illustrent régulièrement les ouvrages et articles consacrés à la peine capitale.

Nous n'avons pas la même impression en les examinant : pour moi, cela n'a rien de photos volées. Les deux exécuteurs paraissent procéder délibérément au montage des bois de justice  - qui ne restaient jamais montés bien longtemps dans la courette de la Folie-Régnault, d'où ils étaient trop simples à voir depuis la rue - à des fins de vérification et d'essai, en présence de reporters spécialement autorisés pour cela, et ce cliché a été pris en pleine action alors qu'ils soutiennent le mouton à mi-parcours. La date est difficile à assurer, mais l'année 1907 revient souvent à ce propos ; la photo de la guillotine avec Deibler et son aide figure à la une du "Matin" du 22 août 1907, mais à mon avis, je pense que les clichés datent du printemps, fin avril-début mai.

Il y a en effet un article paru dans "L'Eclair" le 10 mai de cette année-là, où figure en illustration la photo du journaliste auteur Richard Valmond, lequel est assis sur le panier et tient le couperet entre ses mains. Valmond affirme que c'est grâce à une autorisation venue de très haut qu'il a pu rencontrer l'exécuteur des arrêts criminels dans le hangar de la Folie-Régnault. Au fond, cela n'a rien de si douteux : nous étions en pleine période où la peine de mort était sur le point d'être abolie (du moins, c'était l'intention), le gouvernement envisageait plus que clairement de mettre la machine hors service... Période idéale pour la diffusion d'un article à but didactique.
Pourquoi avoir l'impression que l'article est authentique ? A cause de certains détails qui sont mentionnés. Dixit Deibler :
"J'ai été nommé chef en janvier 1899, il y a huit ans. Eh bien ! en huit ans, je n'ai "fait", dans toute la France et en Corse que vingt-et-une exécutions." C'est exact.
Dans cet article, Deibler dit avoir supplicié 112 patients, ayant commencé comme aide en Algérie, puis aide à Paris avant de devenir chef. Le chiffre exact, en 1907, était alors de 117 condamnés. Rien de plus simple que de se tromper sur les deux derniers chiffres sur des notes griffonnées à la va-vite.
Il est aussi mentionné que 29 condamnations à mort ont été rendues. Là encore, le chiffre est exact : 29 est bien le nombre de condamnations consignées dans les carnets de Deibler pour l'année 1906.
Oui, cela peut paraître peu, Deibler se ferme pour tout ce qui est personnel et qui pourrait confirmer mes convictions - mais au fond, ce n'est pas le sujet de l'article -, et enfin le dit article comporte pas mal d'erreurs qui pourraient remettre en cause son authenticité, mais j'ai tendance à penser qu'il n'est pas issu de l'imagination de Valmond : je vous le confie, d'expérience personnelle, les journalistes ont VRAIMENT l'habitude de commettre des erreurs au moment de rédiger leurs papiers. J'ai été plusieurs fois interviewé pour mes livres, et malgré les détails que j'ai donnés, je n'ai jamais trouvé un seul article où mes propos n'avaient pas été transformés ou tronqués, un détail modifié volontairement ou involontairement... ceci dit, les reporters ont tendance à scribouiller leurs notes et peut-être ont du mal à se relire.

Le même Valmond fait paraître une autre version de l'article, en première page de la "Presse" du 27 août 1907, qui semble confirmer la chose : la description de Deibler est complètement équivalente à celle qu'on voit sur les photos.
"Il était bien vêtu d'un joli complet de drap gris, avec d'élégantes bottines jaunes et un panama finement tressé. Sa tête émergeait d'un faux-col impeccable et ne trahissait aucune cruauté."
En outre, le bourreau présente son assistant comme "son architecte", ce qui paraît confirmer qu'il s'agissait bien de Deschamps (lequel, en outre, était le seul des aides à être alors son propre patron et disposer de ses horaires comme il le souhaitait. Il eut été plus difficile pour un simple ouvrier de venir participer au reportage en pleine journée de labeur).


_________________
"Les humains, pour la plupart, ne se doutent de rien, sans envie ni besoin de savoir, ça leur va comme ça, ils croient avoir de l'emprise sur les choses.
- Mh... pourquoi en avoir fait un secret ? Ils peuvent comprendre, ils sont intelligents...
- Une personne, sûrement, mais en foule, on est cons, on panique comme une horde d'animaux, et tu le sais."

itto aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
mitchou34
Bourreau départemental



Nombre de messages : 299
Age : 68
Date d'inscription : 14/12/2013

Le dépôt de la guillotine - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le dépôt de la guillotine   Le dépôt de la guillotine - Page 4 EmptyMar 27 Oct 2020 - 10:15

Merci Nemo.Vous avez éclairé ma lanterne en ce qui concerne ces clichés que,pour ma part,je trouvais plutôt intrigants.
Revenir en haut Aller en bas
Filomatic
Monsieur de Paris
Filomatic


Nombre de messages : 1092
Age : 63
Localisation : 102 Dijon-Longvic
Emploi : Spécialiste Cascadeur.
Date d'inscription : 06/07/2012

Le dépôt de la guillotine - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le dépôt de la guillotine   Le dépôt de la guillotine - Page 4 EmptyLun 21 Juin 2021 - 1:17


Une vue détaillée du panier ouvert
Des restes de sciure peuvent être vus.

Combien sont tombés ici ?  Question

Le dépôt de la guillotine - Page 4 Imago010

-https://www.imago-images.de/
Revenir en haut Aller en bas
Filomatic
Monsieur de Paris
Filomatic


Nombre de messages : 1092
Age : 63
Localisation : 102 Dijon-Longvic
Emploi : Spécialiste Cascadeur.
Date d'inscription : 06/07/2012

Le dépôt de la guillotine - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le dépôt de la guillotine   Le dépôt de la guillotine - Page 4 EmptySam 1 Avr 2023 - 1:33


Enfants regardant à travers la serrure de l'entrepôt, 60 rue de la Folie-Regnault. Paris (XIe arr.), vers 1910.

Le dépôt de la guillotine - Page 4 Curieu10

Les chevaux du fourgon devant la grille du dépôt, pendant l'exécution de Henri Duchemin, août 1909

Le dépôt de la guillotine - Page 4 Sin_tz31

Alecto aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
mercattore
Exécuteur régional
mercattore


Nombre de messages : 495
Age : 82
Localisation : Paris
Emploi : Retraité de l'édition du livre
Date d'inscription : 13/03/2019

Le dépôt de la guillotine - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le dépôt de la guillotine   Le dépôt de la guillotine - Page 4 EmptyJeu 1 Juin 2023 - 14:04


Le dépôt de la guillotine - Page 4 Guillo15

En 1920. Photo de Charles Lansiaux. Musée Carnavalet. Paris.

Alecto aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
piotr
Monsieur de Paris
piotr


Nombre de messages : 2903
Localisation : Poland
Emploi : MD-but I'm not working in prison ;-)
Date d'inscription : 07/02/2006

Le dépôt de la guillotine - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le dépôt de la guillotine   Le dépôt de la guillotine - Page 4 EmptyMer 14 Juin 2023 - 6:09

Le dépôt de la guillotine - Page 4 Canvas14

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k596851d/f1.item.r=guillotine.langFR.zoom
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
mercattore
Exécuteur régional
mercattore


Nombre de messages : 495
Age : 82
Localisation : Paris
Emploi : Retraité de l'édition du livre
Date d'inscription : 13/03/2019

Le dépôt de la guillotine - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le dépôt de la guillotine   Le dépôt de la guillotine - Page 4 EmptyJeu 15 Juin 2023 - 8:50


Tous les  quotidiens publièrent cette information qui était inexacte puisque le dépôt resta occupé pendant plusieurs années encore (exécution de Robert Fabre, le 10 juillet 1914, à Nevers) par la Veuve titulaire des exécutions de province et de Paris.
Notre ami Bois de justice toujours contesté la version de deux Veuves, l'une exécutant en province (la Parisienne), l'autre à Paris (la Bijou), version défendue par notre l'ami Thomas de l'est.
  Comme le précise bien l'article la deuxième Veuve n'était que la remplaçante, au cas où...



Revenir en haut Aller en bas
mercattore
Exécuteur régional
mercattore


Nombre de messages : 495
Age : 82
Localisation : Paris
Emploi : Retraité de l'édition du livre
Date d'inscription : 13/03/2019

Le dépôt de la guillotine - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le dépôt de la guillotine   Le dépôt de la guillotine - Page 4 EmptyJeu 15 Juin 2023 - 9:35




Le dépôt de la guillotine - Page 4 Depot_11

Avant La Folie-Régnault.
Remise du 83, rue du faubourg Saint-Jacques  (Paris 14ème).
Parue dans l’hebdomadaire Le Petit Bleu (1903)
Estampe. Auteur anonyme.
Musée Carnavalet, Paris.



Revenir en haut Aller en bas
piotr
Monsieur de Paris
piotr


Nombre de messages : 2903
Localisation : Poland
Emploi : MD-but I'm not working in prison ;-)
Date d'inscription : 07/02/2006

Le dépôt de la guillotine - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le dépôt de la guillotine   Le dépôt de la guillotine - Page 4 EmptyDim 31 Mar 2024 - 8:55


https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k596851d/f1/f1.item.texteBrut.r=guillotine.n4.langFR.zoom
Le dépôt de la guillotine - Page 4 Canvas17

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé





Le dépôt de la guillotine - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Le dépôt de la guillotine   Le dépôt de la guillotine - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le dépôt de la guillotine
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Le portrait de guillotiné ou l’usage politique de la guillotine
» ??? The guillotine from?
» Les modèles de guillotine...
» Guillotine
» Si la Veuve était utilisé aux États-Unis...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LA VEUVE-
Sauter vers: