La Veuve
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur la Souris Gaming sans fil Wifi Logitech Pro X Superlight ...
89.99 € 149.99 €
Voir le deal

 

 Jules-Henri Desfourneaux

Aller en bas 
+30
couic
Laurent
pier
itto
vivier
Molesting
mitchou34
trody
Coupe-Coupe
Filomatic
Elie Köpter
Gaëtane
Kashima
fred
benjo
Adelayde
piotr
jfbouquet
CARNIFEX
catquart
Boisdejustice
ARFALZ
hdesmorest
Marion
ScottishMaiden
Greg
Javier
Monsieur Bill
CHANTAL
Nemo
34 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
Nemo
Fondateur
Fondateur
Nemo


Nombre de messages : 1681
Age : 39
Date d'inscription : 27/01/2006

Jules-Henri Desfourneaux - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jules-Henri Desfourneaux   Jules-Henri Desfourneaux - Page 7 EmptyLun 22 Avr 2019 - 12:22

Merci Nicolas !

_________________
"Si ce que tu as à dire n'est pas plus beau que le silence, alors tais-toi."
Revenir en haut Aller en bas
http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
guillaumet
Aide confirmé



Nombre de messages : 41
Age : 71
Date d'inscription : 31/03/2015

Jules-Henri Desfourneaux - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jules-Henri Desfourneaux   Jules-Henri Desfourneaux - Page 7 EmptyDim 12 Mai 2019 - 15:07

Bonjour M. LARUE,
J’ai lu avec beaucoup de plaisir votre livre consacré à l’exécuteur DESFOURNEAUX ;
A ce sujet, j’aimerais apporter quelques précisions concernant l’aide exécuteur Louis ROGIS originaire de Mons en Belgique ainsi que la guillotine de Liège dont vous donnez une photo en page 80.
Egalement originaire de Mons, j’ai fait quelques recherches relativement aux exécuteurs belges, recherches que j’ai résumées dans un travail intitulé : » La guillotine et les exécuteurs des arrêts criminels en Belgique (1796-1996). L’exemple des GUILLAUMEZ, messieurs de Mons et de quelques collèges ».
A ce sujet, j’ai pu dresser l’arbre généalogique –et ce jusqu’au début du XVIIIe siècle- des principales familles d’exécuteurs belges ayant tenu les postes de Bruges, Gand, Anvers, Liège et Bruxelles (BOUTQUIN HANNOFF HAMEL et accessoirement GUISEN), de familles moins importantes venant de France ayant œuvré à Mons et à Namur (GUILLAUMEZ et GUERET) et accessoirement de la famille ROGIS.
Nulle part je n’ai trouvé un quelconque lien entre la famille ROGIS et les autres familles d’exécuteurs. Certains auteurs se sont demandé comment l’absorption de la famille ROGIS par le service de la machine avait été si facile. Jacques DELARUE, dans son livre « Le métier de bourreau » présente une hypothèse qui n’est pas dénuée d’intérêt : Louis ROGIS, beau-frère et 1er aide de DEIBLER avait épousé une certaine Palmire HERMANT. Ce nom de famille est bien connu : c’est celui des exécuteurs de Morhange et de Dieuze, dont les descendants essaimèrent un peu partout et s’allièrent à plusieurs familles importantes. A Maastricht, par exemple, après la mort de l’exécuteur Joseph HAMEL en 1803 c’est un certain Nicolas HERMANN ancien exécuteur de DIEUZE en Moselle qui fut choisi quoique âgé de 58 ans. Vu son âge et son état de santé, reconnaissant lui-même qu’il était incapable de remplir ses fonctions, il dut s’associer avec le nommé Joseph RHEINE, fils de sa sœur Charlotte, lui-même aide de Laurent ROCH, exécuteur du département de la Meurthe à Nancy. Le contrat qu’il établit à cette occasion figure encore aux archives de France.

En ce qui concerne la guillotine de liège dont photo figure en page 80, il s’agit d’une construction locale.
En effet, Tobias SCHMITT avait bien soumissionné pour la construction des guillotines destinées aux départements réunis de Belgique mais avait exigé d’être payé en numéraire ce qui vu la situation financière de la France en 1796 lui avait été refusé. Pour plus de facilités la construction des appareils fut confiée à un certain D’HYVER charpentier à Douai dans le département du Nord. (un gros dossier quoique légèrement dépareillé repose à ce sujet aux archives de France sous le n° ref ANBB4 47).Entretemps, pressés d’avoir leurs engins, les différents départements belges construisirent eux-mêmes leurs guillotines ou se fournirent d’appareils déclassés auprès d’autorités françaises. (Bien leur en pris, car les machines construites par D’HYVER étaient proprement inutilisables).
La construction d’une guillotine à Liège semble être établie par la correspondance échangée entre le commissaire du Gouvernement dans les quatre nouveaux départements des pays conquis entre Meuse Rhin et entre Rhin et Moselle, et le Commissaire du pouvoir exécutif près le Tribunal Criminel de la ville. Le 2 mars 1798 (12 Ventôse an VI), le premier s’étant adressé au Ministre de la Justice pour lui demander quatre machines à installer dans les villes d’Aix la Chapelle, Mayence, Coblence et Trèves, celui-ci le renvoya au tribunal le plus proche et c’est ainsi qu’il demanda à Liège de faire marché avec un entrepreneur. Liège répondit qu’il serait plus court d’envoyer à Mayence « le charpentier qui a construit celle de ce département ». Selon certains auteurs, Il semble d’autre part que l’administration Centrale du département fit confectionner sa machine à décapiter à l’aide de planches enlevées à l’ancien collège des Jésuites anglais.
L’histoire de cette guillotine liégeoise est d’ailleurs savoureuse : après 1830 et l’indépendance belge, il fut tacitement convenu que les exécutions capitales seraient suspendues pour un laps de temps indéterminé, et ce à titre d’expérience. Cependant suite à une recrudescence de la criminalité au cours de l’année 1835, et à une levée de boucliers de la population, on décida de procéder de nouveau aux exécutions capitales. Mais selon une méthode bien belge qui consiste à vouloir contenter tout le monde et en fait ne contentant personne, le gouvernement décida que l’expérience se continuerait dans le ressort de la Cour d’Appel de Liège. On n’exécutera dès lors plus que dans les ressorts des Cours d’Appel de Bruxelles et de Gand, soit donc en Hainaut, Brabant, Anvers, Flandre Occidentale et Orientale. Les malfaiteurs de Liège, Limbourg et Namur tout comme l’exécuteur d’ailleurs pouvaient dès lors dormir sur leurs deux oreilles. Il eut cependant une exception, celle du parricide DORVILLIERS qui avait poussé le bouchon un peu loin en assassinant à Couvin un jour de nouvel an 1845 son père à coups de bûche et en allant jeter son cadavre dans l’eau noire. Il fut exécuté à Namur le 18 avril 1845.

C’est ainsi que après la dernière exécution liégeoise en 1826, la guillotine fut rangée dans les caves du palais de Justice de Liège et ne fut redécouverte que dans le courant des années trente par un substitut du Procureur du Roi G. de FROIDCOURT qui la remonta dans le grenier de sa maison (sa femme a dû être fort satisfaite) puis la confia au musée de la vie Wallonne à Liège où elle est toujours visible. C’est bien une guillotine du premier modèle et la seule originale et complète en Belgique du moins datant de la révolution française. « …par sa hauteur, par son déclic rudimentaire, par la forme de son couperet la machine de Liège se rapproche de celle de Tobias SCHMIDT. C’est incontestablement un des premiers modèles, légèrement perfectionné, exécuté d’après les dessins primitifs. Alors que vers 1800, pour effacer les souvenirs des guillotines de la révolution, on avait peint les bois en gris, la guillotine liégeoise a gardé sa tragique couleur rouge-sang. La machine retrouvée est un des très rares exemplaires encore existant de guillotine révolutionnaire…. (de FROIDCOURT la guillotine liégeoise et les exécuteurs des arrêts criminels).

Enfin une dernière remarque : selon vous Gabriel BERNARD exécuté en 1950 fut le dernier parricide condamné à monter sur l’échafaud pieds nus et la tête voilée de noir en France métropolitaine. M. de HAUTECLOQUE dans son livre sur la parricide Violette Nozière fait mention du nommé René PONS assassin de sa mère exécuté à Bordeaux le 24 juin 1960. Selon lui, ce fut la dernière fois en France que fut appliqué le cérémonial médiéval (pieds nus, tête couverte d’un voile sans bien entendu l’amputation du poing) prévu par le code pénal de 1810.

Bien amicalement

Nemo aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
mitchou34
Bourreau départemental



Nombre de messages : 285
Age : 66
Date d'inscription : 14/12/2013

Jules-Henri Desfourneaux - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jules-Henri Desfourneaux   Jules-Henri Desfourneaux - Page 7 EmptyDim 12 Mai 2019 - 18:06

Les différents détails que fournit votre longue intervention s'avèrent très intéressants et dénotent une réelle profondeur dans vos recherches.Il est cependant un point qui,bien qu'il s'agisse d'une information relayée (cf le livre de M.de Hauteclocque), m'a   interpellé;il concerne l’exécution du parricide René Pons en 1960.En effet, les bourreaux eux-mêmes ont livré quelques bribes d'information à ce sujet et,à ma connaissance,à aucun moment il n'a été question du rituel réservé au parricide pour ce condamné.....
Revenir en haut Aller en bas
Nemo
Fondateur
Fondateur
Nemo


Nombre de messages : 1681
Age : 39
Date d'inscription : 27/01/2006

Jules-Henri Desfourneaux - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jules-Henri Desfourneaux   Jules-Henri Desfourneaux - Page 7 EmptyLun 13 Mai 2019 - 0:19

Bonsoir Guillaumet, merci de toutes ces précisions.

Ceci dit, je vous confirme bien que René Pons n'a pas été exécuté selon le cérémonial parricide, celui-ci ayant été abrogé par l'ordonnance n°58-1298 du 23 décembre 1958. De fait, il y eut après 1950 sans doute d'autres parricides guillotinés la tête voilée ou les yeux bandés - avec certitude à Sétif, en 1952, peut-être qui sait en Indochine - mais en France métropolitaine, c'est bien Gabriel Bernard qui fut décapité ainsi le dernier.

_________________
"Si ce que tu as à dire n'est pas plus beau que le silence, alors tais-toi."
Revenir en haut Aller en bas
http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
guillaumet
Aide confirmé



Nombre de messages : 41
Age : 71
Date d'inscription : 31/03/2015

Jules-Henri Desfourneaux - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jules-Henri Desfourneaux   Jules-Henri Desfourneaux - Page 7 EmptyLun 13 Mai 2019 - 6:37

grand merci je corrige dans mon travail.
bien cordialement
Revenir en haut Aller en bas
CARNIFEX
Admin
Admin
CARNIFEX


Nombre de messages : 1723
Age : 50
Localisation : Angers(Maine et Loire)
Emploi : Justice
Date d'inscription : 20/02/2006

Jules-Henri Desfourneaux - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jules-Henri Desfourneaux   Jules-Henri Desfourneaux - Page 7 EmptyMar 4 Juin 2019 - 19:33

J'ai fini de lire votre livre, Nemo, ce livre que j'attendais depuis si longtemps.Very Happy

J'ai eu plaisir à retrouver certaines anecdotes distillées parfois au gré du forum.

Je vous félicite très sincèrement: outre votre style qui est toujours aussi agréable à lire, on voit que vous avez effectué des recherches historiques considérables! sunny

C'est un travail de Romain que vous avez fait là! Je suis bien content que vous l'ayez écrit car l'histoire des bourreaux et de leurs "victimes" s'effacera moins facilement ainsi.

C'est donc moi qui vous remercie et non l'inverse. Wink

_________________
Potius mori quam foedari

Nemo aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Nemo
Fondateur
Fondateur
Nemo


Nombre de messages : 1681
Age : 39
Date d'inscription : 27/01/2006

Jules-Henri Desfourneaux - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jules-Henri Desfourneaux   Jules-Henri Desfourneaux - Page 7 EmptyMar 4 Juin 2019 - 20:45

Merci beaucoup Carnifex ! Smile Smile Smile

Ah ça, on pourra dire qu'on l'aura tous attendu, ce foutu livre !

Bon, encore une fois, il n'est pas destiné à se vendre à des centaines de milliers d'exemplaires, mais j'en suis quand même fier. Smile

Vous tous, n'hésitez cependant à partager votre appréciation du livre sur des sites genre Babelio ou Amazon, cela peut attirer l'oeil de quelques lecteurs qui n'auraient pas remarqué sa parution !

_________________
"Si ce que tu as à dire n'est pas plus beau que le silence, alors tais-toi."
Revenir en haut Aller en bas
http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
pier
Monsieur de Paris
pier


Nombre de messages : 642
Age : 39
Localisation : Bretagne
Emploi : Commerce
Date d'inscription : 27/03/2014

Jules-Henri Desfourneaux - Page 7 Empty
MessageSujet: Félicitations   Jules-Henri Desfourneaux - Page 7 EmptyDim 10 Mai 2020 - 17:19

Bonsoir Nemo,

C'est avec beaucoup de plaisir que je vous félicite (très tard certes) pour votre livre sur Desfourneaux.

J'ai du le commander chez mon libraire habituel puisqu'il n'était pas disponible immédiatement...

Bref, la photo qui m'a le plus marqué (page 114) est tout à fait glaçant pour moi. On aurait dit des médecins de campagne...

Sujet lourd, lecture facile pour le non initié que je suis...


Amts

Nemo aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
piotr
Monsieur de Paris
piotr


Nombre de messages : 2740
Localisation : Poland
Emploi : MD-but I'm not working in prison ;-)
Date d'inscription : 07/02/2006

Jules-Henri Desfourneaux - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jules-Henri Desfourneaux   Jules-Henri Desfourneaux - Page 7 EmptyDim 4 Avr 2021 - 11:56

Jules-Henri Desfourneaux - Page 7 Rogis10

itto aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
vivier
Exécuteur cantonal
vivier


Nombre de messages : 197
Age : 75
Localisation : fléac 16730
Emploi : retraité
Date d'inscription : 16/04/2017

Jules-Henri Desfourneaux - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jules-Henri Desfourneaux   Jules-Henri Desfourneaux - Page 7 EmptyDim 4 Avr 2021 - 23:07

Je le considererais toujours comme un collabo de la dernière guerre .
Revenir en haut Aller en bas
Filomatic
Monsieur de Paris
Filomatic


Nombre de messages : 856
Age : 61
Localisation : 102 Dijon-Longvic
Emploi : Spécialiste Cascadeur.
Date d'inscription : 06/07/2012

Jules-Henri Desfourneaux - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jules-Henri Desfourneaux   Jules-Henri Desfourneaux - Page 7 EmptyDim 13 Juin 2021 - 3:48


Extrait du journal Détective, numéro 182, 21 avril 1932

Jules-Henri Desfourneaux - Page 7 Detect10

itto aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Dauner
Exécuteur cantonal
Dauner


Nombre de messages : 125
Age : 25
Localisation : Nimes
Date d'inscription : 30/05/2021

Jules-Henri Desfourneaux - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jules-Henri Desfourneaux   Jules-Henri Desfourneaux - Page 7 EmptyDim 20 Juin 2021 - 14:10

Mon petit clin d'œil à Desfourneaux. J'utilise sa photo comme avatar.
Revenir en haut Aller en bas
smic77230
Exécuteur régional
smic77230


Nombre de messages : 496
Age : 41
Localisation : Longperrier (Seine-et-Marne)
Date d'inscription : 04/12/2019

Jules-Henri Desfourneaux - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jules-Henri Desfourneaux   Jules-Henri Desfourneaux - Page 7 EmptyDim 20 Juin 2021 - 14:13

Tout à fait Th..., euh Daumer.

Photographie prise lors des obsèques d'Anatole Deibler.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Jules-Henri Desfourneaux - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Jules-Henri Desfourneaux   Jules-Henri Desfourneaux - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Jules-Henri Desfourneaux
Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: CES MESSIEURS DU PETIT MATIN-
Sauter vers: