La Veuve
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
La Veuve

Forum consacré à l'étude historique et culturelle de la guillotine et des sujets connexes
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -47%
SanDisk Carte Mémoire microSDXC Ultra 128 Go + ...
Voir le deal
14.72 €

 

 Jérôme Carrein - 1977

Aller en bas 
+23
plutarque
trody
Blaise Massicot
mitchou34
vivier
TomAix
foudurail
Filomatic
fatou59
CARNIFEX
alexlemoine
Cassius67
yaguara
poulain
michel62
Benny
brossman
Adelayde
Nemo
jakez29
Olympe de Gouge
Jeffdu59
piotr
27 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Nemo
Fondateur
Fondateur
Nemo

Nombre de messages : 1671
Age : 39
Date d'inscription : 27/01/2006

Jérôme Carrein - 1977 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jérôme Carrein - 1977   Jérôme Carrein - 1977 - Page 4 EmptySam 19 Juin 2021 - 1:17

N'hésitez pas à consulter des sites comme Le Bon Coin, eBay, Rakuten, on peut faire d'agréables découvertes à prix plus que raisonnable parfois (j'insiste sur le parfois).

_________________
"Si ce que tu as à dire n'est pas plus beau que le silence, alors tais-toi."
Revenir en haut Aller en bas
http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
alexlemoine
Aide confirmé


Nombre de messages : 32
Age : 47
Date d'inscription : 12/08/2012

Jérôme Carrein - 1977 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jérôme Carrein - 1977   Jérôme Carrein - 1977 - Page 4 EmptyLun 4 Oct 2021 - 14:41

Un reportage de France 3 Hauts de France sur l'affaire Jérôme Carrein, à l'occasion des 40 ans de l'abolition.
Quelques témoins de l'époque, et à la fin du reportage des propos d'un agent de cimetière qui me laissent perplexe (à vous de juger).
Surtout, on voit la tombe de Carrein, qui est abondamment fleurie encore aujourd'hui :
https://www.youtube.com/watch?v=SlUamjBz26c
Revenir en haut Aller en bas
Nemo
Fondateur
Fondateur
Nemo

Nombre de messages : 1671
Age : 39
Date d'inscription : 27/01/2006

Jérôme Carrein - 1977 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jérôme Carrein - 1977   Jérôme Carrein - 1977 - Page 4 EmptyLun 4 Oct 2021 - 14:53

La tête entre les jambes ? Ce n'était pas toujours le cas, mais oui, cela se faisait assez couramment. Humiliation délibérée ? Je ne saurais dire : on a souvent tendance à considérer certains faits comme déshonorants, même si le défunt, lui, n'en a cure.
Intéressant petit reportage, avec pour ma part, l'initiative d'avoir filmé le carré des suppliciés.

_________________
"Si ce que tu as à dire n'est pas plus beau que le silence, alors tais-toi."
Revenir en haut Aller en bas
http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
vivier
Exécuteur cantonal
vivier

Nombre de messages : 184
Age : 74
Localisation : fléac 16730
Emploi : retraité
Date d'inscription : 16/04/2017

Jérôme Carrein - 1977 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jérôme Carrein - 1977   Jérôme Carrein - 1977 - Page 4 EmptyLun 4 Oct 2021 - 18:55

Bon , il avait payé sa dette à la société , alors pourquoi cette dernière humiliation ? je trouve cela abusif et anormal , voir insensé , l'état aurait du réagir !
Revenir en haut Aller en bas
Nemo
Fondateur
Fondateur
Nemo

Nombre de messages : 1671
Age : 39
Date d'inscription : 27/01/2006

Jérôme Carrein - 1977 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jérôme Carrein - 1977   Jérôme Carrein - 1977 - Page 4 EmptyLun 4 Oct 2021 - 22:17

Vivier, que de grands mots et d'exclamations scandalisées... Mais vous battez le vent en vous offusquant d'un fait survenu voici plus de quarante ans.

L'Etat aurait dû réagir ?

Pourquoi faire ?

En appliquant la peine de mort, l'Etat considérait que des hommes comme Carrein méritaient d'être retranchés de façon absolue de ses rangs, avec une honte certaine qui le conduisait à faire accomplir cette besogne de nuit, sans témoins ou presque, d'une façon que la plupart des gens considéraient et considèrent toujours comme barbare.

Alors, reconstituer - même sommairement - le corps de celui envers lequel la société avait prononcé la damnatio memoriae ?

Qui s'en serait préoccupé sur l'instant ?

Humiliation délibérée - même si je suis persuadé du contraire -, ou simple attitude précipitée, nous n'en saurons jamais rien.

Comment être formel sur ce point ? Les autorités commandaient des cercueils de taille standard, des bières de petit bois semblables à celles réservées aux indigents qu'on allait inhumer en fosse commune. Peut-être étaient-ils parfois trop exigus pour un corps entier ?

De plus, ceux qui mettaient le corps dans le cercueil étaient ceux-là même qui l'avaient décapité trente minutes plus tôt : les exécuteurs des arrêts criminels.

Pour dire clairement les choses, les conditions de leur inhumation, personne n'en avait grand chose à foutre.

Et au fond, c'est tout à fait légitime.

Il n'y a que les vivants, une fois encore, qui font des manières systématiques sur le respect dû aux défunts.

En quoi la mort rend-elle respectable ?

En vertu de quel mystère mérite-t-on post mortem une estime qu'on n'a pas forcément mérité de son vivant ?

Etre incinéré, enterré, immergé, conservé dans le formol, laissé aux charognards... Qu'importe, au fond pour celui qui n'est plus que chair sans âme ?

Les hommes ont un rapport curieux avec la mort. Une peur immense qui laisse place à tous les dogmes, même les plus stériles.

Et qu'est-ce qu'une tombe ?

Déjà, c'est une manière pour les survivants de se trouver un endroit précis pour se remémorer de leurs chers disparus.

En a-t-on vraiment besoin ?

Les défunts qui m'étaient chers jaillissent régulièrement dans ma mémoire ; où que je me trouve, je médite, je me souviens des moments de joie en leur compagnie. Pas besoin de traverser la France et venir verser une larme devant le caveau de mon grand-père pour songer à toutes les choses intéressantes qu'il a pu me transmettre, avec autant de joie que de mélancolie...

Mais les tombes, ce n'est pas que ça.

Promenez-vous dans un cimetière, comparez les concessions... ne sont-elles pas le reflet, là encore, des classes sociales ?

Voyez la tombe de marbre des riches Deibler, toujours lisse et belle en 2021, avec la sépulture en granito des modestes Desfourneaux, destinée à l'effondrement imminent...

On a surtout l'impression que, par-delà la mort, on continue avec les caveaux à montrer le rang que tenait leurs occupants quand ils étaient en vie.

Enfin bref...

_________________
"Si ce que tu as à dire n'est pas plus beau que le silence, alors tais-toi."
Revenir en haut Aller en bas
http://laveuveguillotine.pagesperso-orange.fr/
vivier
Exécuteur cantonal
vivier

Nombre de messages : 184
Age : 74
Localisation : fléac 16730
Emploi : retraité
Date d'inscription : 16/04/2017

Jérôme Carrein - 1977 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jérôme Carrein - 1977   Jérôme Carrein - 1977 - Page 4 EmptyMar 5 Oct 2021 - 10:25

Avec tout le plus grand respect que je vous dois , et sans ouvrir une polémique, permettez moi de vous dire que je ne suis pas d'accord avec vous sur le fond , maintenant affaire classée .

Nemo aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Jérôme Carrein - 1977 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jérôme Carrein - 1977   Jérôme Carrein - 1977 - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Jérôme Carrein - 1977
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Veuve :: LES CONDAMNÉS À MORT :: Les carnets de Marcel Chevalier (1977-1981)-
Sauter vers: